L'organisation de l'académie

Partager cette page

Informations aux élèves et aux familles
Organisation

Je passe le baccalauréat général et technologique

Je suis élève de première, quelles notes sont prises en compte pour le baccalauréat

Courrier aux parents d'élèves de l'académie de Martinique - 14 avril 2020

Carte scolaire 2020 : aucune suppression de poste

Continuité pédagogique : La Poste partenaire de l'académie de Martinique

Continuité pédagogique assurée pour les élèves en situation de handicap : détails des dispositifs mis en place

Adaptation des modalités de passage des examens nationaux (communiqué de pressse)

Adaptation des modalités de passage des examens nationaux de BTS et DCG, session 2020 (communiqué de presse)

Lignes directrices pour la garde des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire

Informations et recommandations nationales / Foire Aux Questions

Parcoursup : la FAQ

Courrier aux parents d'élèves de l'académie de Martinique - 14 avril 2020

Madame, Monsieur,
Notre pays affronte, depuis plusieurs semaines, une pandémie, dont chacun mesure l'ampleur et la gravité. Le Président de la République a annoncé, lundi 13 avril, la reconduction du confinement strict jusqu'au 11 mai. Cette décision contraint chacun de nous pour notre protection et celle de tous, notamment de votre enfant...

Voir la suite du courrier

Carte scolaire rentrée 2020 :  aucune suppression de postes dans le 1er degré dans l’académie de Martinique

Télécharger le communiqué

Le ministère de l'Education nationale et de la Jeunesse (MEN) a présenté aux organisations syndicales le 7 avril 2020 les nouvelles répartitions de postes enseignants dans le 1er degré, prévues à la rentrée 2020. Par rapport aux 440 Équivalents Temps Plein (ETP) annoncés fin 2019, le MEN prévoit d'en ajouter 1 248.
Pour l'académie de Martinique, la mesure datant du 18 décembre 2019 prévoyait initialement la suppression de 25 ETP. Après un ajustement de + 25 ETP, l'académie de Martinique bénéficie donc d'aucune suppression de postes dans le 1er degré.
Les ETP seront notamment déployés sur les priorités académiques suivantes : la poursuite du dédoublement des classes de grande section en éducation prioritaire renforcée et en éducation prioritaire ; l'ouverture d'unités pédagogiques pour les élèves allophones ; l'accompagnement des dispositifs Parcours anglais + et Parcours créole + ; la poursuite du programme PARLER, ainsi que le renforcement de la politique relative à l‘École inclusive (PIAL, ULIS, notamment).
Ces créations de postes font suite à la décision du gouvernement, dans le cadre de la crise du covid19, de ne fermer aucune classe dans les communes rurales de moins de 5000 habitants sans l'accord du maire.

Continuité pédagogique : l'académie de Martinique et la Poste mobilisées pour maintenir le lien avec les élèves et leurs familles

Télécharger le communiqué

Dans le contexte d'urgence sanitaire lié au coronavirus et alors que toutes les écoles et l'ensemble des collèges et lycées sont fermés depuis le 16 mars, le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse et La Poste resserrent un peu plus les liens qui unissent ces deux services publics aux familles, afin de garantir à tous les élèves et sur tous les territoires, la continuité du service public de l'éducation, en France métropolitaine et en Outre-mer.
L'académie de Martinique met en place deux dispositifs d'aide aux élèves en situation de déconnexion numérique. Le premier projet prévoit la distribution sécurisée de matériels informatiques disponibles au sein des établissements scolaires (tablettes et ordinateurs portables), en collaboration avec la Collectivité Territoriale de la Martinique, à l'attention des élèves scolarisés en troisième et en terminale. Aussi, afin d'éviter tout déplacement des parents, les services de La Poste sont chargés de distribuer aux familles identifiées comme éloignées des dispositifs numériques, les colis contenant le matériel informatique préparés par la collectivité, en respectant les mesures de protection du dernier mètre, sans contact ni signature.
En complémentarité, le dispositif « Devoirs à la maison » permettra aux élèves de recevoir des devoirs par courrier postal.

Ce dispositif poursuit trois objectifs :

  • Assurer une transmission une fois par semaine des devoirs préparés par les professeurs aux parents d'élèves des écoles, collèges et lycées qui n'ont pas d'accès aux outils numériques ;
  • Proposer la gratuité du retour postal des devoirs réalisés par les élèves ;
  • Numériser les devoirs réalisés afin de permettre leur diffusion dématérialisée et leur consultation par les professeurs concernés.

Ainsi, à partir de la semaine prochaine, chaque établissement scolaire primaire et secondaire accrédité, pourra se connecter à la plateforme développée par DOCAPOSTE et ainsi déposer les devoirs qui seront imprimés, mis sous plis et adressés, par courrier postal, aux élèves en situation de déconnexion numérique.
Les services académiques, en partenariat avec la Poste, sont mobilisés et mettent tout en œuvre pour maintenir le lien avec les élèves et leurs familles, dans le cadre de la continuité pédagogique.

Lignes directrices pour la garde des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire

Télécharger le communiqué 

Un service de garde est mis en place pour les enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire afin qu'ils continuent leurs missions dans les meilleures conditions.

Liste des catégories des professionnels concernés

- tout personnel travaillant en établissements de santé publics/privés : hôpitaux, cliniques, SSR,HAD, centres de santé ...
- tout personnel travaillant en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées : maisons de retraite, EHPAD, USLD, foyers autonomie, IME, MAS, FAM, SSIAD ...
- les professionnels de santé et médico-sociaux de ville : médecins, infirmiers, pharmaciens, sagesfemmes, aides-soignants, transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaires de vie pour personnes âgées et handicapées...
- les personnels chargés de la gestion de l'épidémie des agences régionales de santé (ARS) des préfectures et ceux affectés à l'équipe nationale de gestion de la crise.

Le dispositif est étendu à compter du 22 mars 2020 aux enfants des personnels affectés aux missions d'aide sociale à l'enfance relevant des conseils départementaux (ASE) ainsi que des associations et établissements publics concourant à cette politique si ces personnels sont dépourvus de solution de garde.
Les services en charge de la protection de l'enfance concernés sont les services aide sociale à l'enfance (ASE) et protection maternelle et infantile (PMI) des conseils départementaux ainsi que les pouponnières ou maisons d'enfants à caractère social (MECS), les services d'assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et les services de prévention spécialisée. Les professionnels relevant de ces structures éligibles au dispositif sont les suivants : travailleurs sociaux, techniciens d'intervention sociale et familiale (TISF), médecins, infirmières puéricultrices,
sages-femmes et psychologues.

Cette liste pourra être réévaluée en fonction d'un travail fin d'identification des fonctions indispensables.

Modalités de prise en charge des enfants par l'Éducation nationale

L'académie de Martinique accueillera les enfants des professionnels qui n'ont pas d'autre solution de garde scolarisés à l'école maternelle, primaire et au collège dans les lieux de scolarisation habituels.
Ces modalités pourront être adaptées par la suite par les recteurs, en lien avec les ARS, de manière à favoriser la cohérence pédagogique des groupes d'élèves (qui ne devront pas dépasser 8 à 10 élèves par classe).
Cet accueil s'organisera dès lundi 16 mars au matin. Les parents concernés devront informer par tout moyen à partir de ce samedi 14 mars les directeurs d'école et principaux de collège de manière à ce que cet accueil soit le mieux préparé possible.

Les parents et les enfants seront accueillis dès lors qu'ils présenteront la carte professionnelle de santé (CPS) ou une fiche de paye avec mention de l'établissement employeur.

Toute piste complémentaire sur des aides/gardes d'enfants à domicile pourra être envisagée localement sous l'égide des Préfets (ex. plateformes offre/demande).

Partager cette page