logo ac-martinique ecole de la confiance

Toute l'actualité

Partager cette page

Mise en place de la Commission Académique d'Accès à l'Enseignement Supérieur (CAAES)
Actualités académiques

Pour les lycéens et lycéennes n'ayant formulé que des vœux pour des formations sélectives et n'ayant obtenu que des réponses négatives à leurs vœux, la CAAES leur proposera des solutions d'inscription dans l'enseignement supérieur, au plus près de leurs choix initiaux.

La loi du 8 mars 2018 relative à l'orientation et à la réussite des étudiants garantit le droit, pour tout bachelier qui le souhaite, d'accéder à l'enseignement supérieur. Afin de donner sa pleine effectivité à ce droit, elle a confié au recteur d'académie des compétences nouvelles qui lui permettront en particulier d'accompagner et de procéder à l'inscription des candidats qui n'auraient pas obtenu de proposition dans le cadre de la procédure nationale de préinscription. Présidée par le recteur de région académique, la CAAES réunit des chefs et responsables d'établissement du secondaire et du supérieur et des représentants des collectivités territoriales. A cette occasion, Pascal Jan le recteur de l'académie de Martinique a procédé à la mise en place de cette commission le lundi 14 mai 2018.

L'accompagnement par la CAAES est un droit. Il revient au candidat de l'activer.

A partir du 22 mai 2018

La CAAES peut être saisie dès le 22 mai 2018 par tous les candidats n'ayant formulé que des vœux en filière sélective et n'ayant reçu que des réponses négatives. Elle prendra en compte le projet de formation des candidats mais aussi de leurs acquis de formation, leurs compétences et leurs préférences exprimés dans la rubrique "ma préférence" et "éléments liés à ma scolarité" de la plateforme Parcoursup pendant la phase de formulation des vœux.

A partir du 7 juillet 2018 (au lendemain des résultats définitifs des épreuves du 1er groupe du baccalauréat)

Dès le 7 juillet, l'accompagnement mis en place par la CAAES concerne les jeunes qui ont obtenu leur baccalauréat, ont fait au moins un vœu en phase principale et auxquels aucune proposition d'admission n'a, à cette date, été faite au titre de la phase principale et qui n'ont pas encore eu de réponse positive pour des vœux formulés au titre de la phase complémentaire de Parcoursup depuis le 26 juin.

La CAAES met également en place un accompagnement pour les jeunes qui n'ont pas formulé de vœux pendant la phase principale, voire ne se sont pas inscrits à la phase principale. Pour ces derniers, sous réserve qu'ils se soient inscrits sur Parcoursup avant le 21 juillet, leur accompagnement en CAAES ne pourra s'envisager qu'après au moins une réponse négative sur un vœu formulé en phase complémentaire.

La CAAES se réunit pour l'étude des dossiers suivants :

  • Des candidats auxquels aucune proposition d'admission n'a été faite et qui ont fait au moins un vœu en phase principale ou en phase complémentaire (avant le 21 juillet)
  • Des candidats qui sollicitent un réexamen de leur candidature au regard d'une situation exceptionnelle (tenant à l'état de santé, au handicap, à une inscription en tant que sportif de haut niveau, aux charges de familles, à une inscription dans un établissement situé dans une zone géographique déterminée)
Partager cette page