logo ac-martinique ecole de la confiance

Toute l'actualité

Partager cette page

Et si on questionnait le monde ?
Actualités académiques

C'est cette invitation qui a été faite à une trentaine d'enseignants du premier et du second degré de l'Académie de Martinique par l'association SEVE (Savoir Etre et Vivre Ensemble).

SAVOIR ETRE ET VIVRE ENSEMBLE, SEVE et EMC, mêmes objectifs ?


L'association SEVE, présidée par Frédéric Lenoir, philosophe, sociologue et écrivain, se donne comme mission à travers des ateliers dits philosophiques de développer chez l'enfant et l'adolescent l'esprit critique par ce qu'elle nomme la pensée réflexive afin de former des citoyens éclairés. 

Ce qui rejoint en tous points les directives de l'Education Morale et Civique (EMC) dont l'objectif est d'associer la formation du futur citoyen et la formation de sa raison critique. Ainsi l'élève acquiert-il une conscience morale lui permettant de comprendre, de respecter et de partager des valeurs humanistes de solidarité, de respect et de responsabilité. La morale enseignée est une morale civique en ce qu'elle est en lien étroit avec les valeurs de la citoyenneté. Il s'agit aussi d'une morale laïque fondée sur la raison critique, respectueuse du pluralisme des pensées affirmant la liberté de conscience. (Source : eduscol)

A ce titre, l'association SEVE a reçu en 2017 l'agrément de l'Education Nationale en tant qu'association éducative complémentaire de l'enseignement public.

A la demande de l'Académie Martinique et piloté par Alain Arnaud, Délégué Académique à la Formation des Personnels, un stage SEVE a eu lieu du 30 novembre au 10 décembre 2018 au collège Fernand Donatien de Dillon. Ces échanges ont été animés par Frédérique Perrin, coordinatrice des partenariats institutionnels et animatrice du réseau SEVE et Olivier Barbarroux, le chargé du développement territorial et ancien professeur de philosophie qui a collaboré à l'ouvrage « Philosopher et méditer avec les enfants » (Albin Michel) écrit par Frédéric Lenoir.


Cette formation qui a réuni une trentaine de stagiaires avait pour objectif : Animer une discussion à visée philosophique (DVP). La DVP fait partie, avec le débat argumenté, les dilemmes moraux, des démarches pédagogiques proposées, en EMC, pour apprendre à penser par soi-même.

seve 2

Qu'est-ce que la DVP ? Discussion à visée Philosophique ?

La DVP ou oral réflexif a pour objet de réfléchir au sens des choses, en dehors de toute prise de décision et sans viser l'action. En cela cet exercice n'est pas évalué, il n'y a pas de « bonne » ou de « mauvaise » réponse comme n'ont cessé de le répéter les deux animateurs du réseau SEVE ; neutralité et empathie qui nous rappelle le dispositif EOL (Expression Orale Libre) initié dans l'académie cette année. Le but est de faire émerger un raisonnement logique et cohérent selon une méthode philosophique qui a fait ses preuves et a été vulgarisée par Michel TozziI, professeur émérite en sciences de l'éducation à l'Université Montpellier 3 et didacticien du débat et de l'apprentissage du philosopher.

Il s'agit d'allier la forme et le fond :
Sur la forme, une organisation de l'espace est essentielle : le cercle de sagesse doit être formé, la prise de parole est réglementée et une répartition des rôles est choisie (le passeur de la parole, l'observateur, l'animateur, le gardien du temps.....), puis une activité de pratique de l'attention peut être instruite (jouer au roi du silence, se centrer sur sa respiration)... afin de poser un cadre protecteur et bienveillant permettant l'affirmation et la valorisation des élèves.


Sur le fond, un protocole en 4 points :

  • Le questionnement de l'élève et de la classe afin de faire émerger une question philosophique c'est-à-dire une question à dimension universelle qui interroge l'existence et nos valeurs : Qu'est-ce le bonheur ? Peut-on vivre sans amour ? Exemples de questions qui ont émergé lors des ateliers et auxquelles on ne peut opposer de réponse irrévocable.
  • La conceptualisation qui cherche à définir les termes. A la question «Peut-on vivre sans amour ? » on essayera de faire la distinction entre les différents types d'amour. Cette volonté de clarifier les notions permettra une pensée précise.
  • La problématisation du concept est le fait de questionner la question en se demandant c'est quoi le problème. Si on reprend notre exemple on pourrait se poser cette problématique : « Y-a-t-il une différence entre l'amour et l'amitié ? »
  • L'argumentation qui demande de raisonner pour justifier son point de vue en analysant, en exemplifiant.... Et il n'est pas rare que sa pensée évolue... et que l'élève vienne à accepter l'idée que chacun ait sa propre carte du monde.

seve


Retour sur Expérience

Pour permettre aux stagiaires de s'approprier ces notions, deux ateliers ont été proposés pendant 4 jours :

  • L'atelier philo ou qu'est-ce-que philosopher ?
  • La relation bienveillante avec l'enfant

Le cinquième jour, il a été demandé d'initier des DVP avec des élèves du collège de tous les niveaux où les stagiaires, en binôme, étaient à tour de rôle « animateur » et « observateur ».


Quelques réactions d'élèves :
« C'était très intéressant, on a répondu à beaucoup de nos questions sur le bonheur et tout le monde avait un avis différent » Camille, 4ème
« Je trouve que c'était bien parce qu'il y a plein de personnes qui se sont « lâchés ». Ils ont dit ce qu'ils avaient sur le cœur. Et ça nous a permis de parler sans que personne ne nous juge. » Clara, 4ème
Ces propos d'une stagiaire résument bien ce qui a été vécu pendant ces ateliers :
« J'ai beaucoup apprécié ce stage. Il m'a permis de comprendre la nécessité de faire preuve de bienveillance envers moi-même et les autres, susciter des interrogations sur des sujets avec les élèves pour leur permettre de développer un esprit critique et découvrir des exercices sur la pratique de l'attention en classe ».
A l'issue de cette semaine riche en expériences et en émotions, les stagiaires se sont engagés à mettre en place ces « cercles de sagesse » dans leur établissement afin de pouvoir échanger sur leur pratique lors de la deuxième partie de la formation qui se déroulera en avril 2019.

seve 3

Partager cette page