logo ac-martinique ecole de la confiance

Numérique à l'école

Partager cette page

Comment choisir un mot de passe ?
Actualités académiques

Aujourd’hui tout est numérique, et ce qui ne l’est pas le sera bientôt. En tant que citoyen et citoyenne, nous avons tous accès à un ordinateur, une tablette ou encore un téléphone pour notre usage personnel, mais aussi professionnel. Fort de ce contexte et dans le cadre du mois européen de la cybersécurité, il est intéressant de se pencher sur la question des mots de passe et du choix de ceux-ci.

Un mot de passe est une clé qui permet l'accès aux données du propriétaire. Il doit donc être difficile à trouver. Attention aux mots de passe trop simples, comme votre date de naissance, votre numéro de téléphone portable, ou des suites logiques de caractères (« 12345 », « AZERTY », ...). De même, évitez d'utiliser comme mot de passe un élément qui vous caractérise (nom de son animal de compagnie, film préféré...).

 

Un mot de passe long (12 caractères minimum) et l'utilisation d'une variété de caractères (chiffres, lettres, majuscules, ponctuations, caractères spéciaux...) le rendent plus compliqué à trouver.

Choisissez donc une citation qui vous parle (pourquoi pas en créole ?), un dessin que vous réaliserez sur votre clavier ou inventez un code à partir d'une phrase. Attention, vous ne devrez pas l'oublier.

 

Et pour empêcher l'accès à mes équipements ?

Les mots de passes ne concernent pas uniquement les sites et les comptes en ligne, c'est aussi l'accès à votre matériel numérique : téléphone, tablette, ordinateur... Plutôt qu'un code à 8 chiffres, il vaut mieux utiliser une forme à reproduire, l'empreinte digitale ou la reconnaissance faciale.

 

Quelques règles simples à suivre

  1. Évitez de saisir le même mot de passe pour l'ensemble de vos comptes « sensibles » (banque, messagerie, réseaux sociaux) et privilégiez les gestionnaires de mot de passe non hébergés dans un cloud (comme KeePassXC). Dans ce cas, vous pouvez utiliser les mots de passe aléatoires proposés par ceux-ci. Vous n'aurez que votre « mot de passe maître » à connaître.
  2. Pensez à changer régulièrement vos différents mots de passe !
  3. Configurez les logiciels, y compris votre navigateur Web, pour qu'ils ne se « souviennent » pas de vos mots de passe. Pour s'en souvenir, rien de tel que de les saisir régulièrement.
  4. Modifiez systématiquement, et au plus tôt, un mot de passe par défaut lorsque l'on vous en a attribué un.
  5. Pour vous aider à retrouver votre mot de passe, vous pouvez noter une question qui vous aidera à retrouver celui-ci.

 

Quelques exemples de mots de passe

  • En réduisant une phrase à des caractères: «J'ai acheté huit cd pour cent euros cet après-midi» deviendra «ght8CD%€7am» (sécurité moyenne);
  • À partir d'une phrase modifiée: «Un canapé blanc maintenant!» devient «1KnaPblancmaintenant!» (sécurité moyenne/forte);
  • En dessinant sur le clavier: «edcvbgt(§è !çàpm :;,nbvc» (sécurité forte);
  • En utilisant une phrase: «An ba latè pa ni plézi!» (sécurité forte).

 

Pour aller plus loin

https://www.educnum.fr/es-tu-vraiment-incollable-sur-les-mots-de-passe

http://ssi.gouv.fr/uploads/IMG/pdf/NP_MDP_NoteTech.pdf

https://www.cnil.fr/fr/tag/mots-de-passe

https://blog.limawi.io/fr/tout-sur-un-bon-mot-de-passe/

https://www.cnil.fr/fr/les-conseils-de-la-cnil-pour-un-bon-mot-de-passe

https://www.ssi.gouv.fr/agence/cybersecurite/mois-de-la-cybersecurite-2018/

Partager cette page