Arts et Culture

L'éducation artistique et culturelle, partie intégrante de la formation des élèves a de nombreux enjeux :

former des esprits cultivés,

susciter des émotions esthétiques,

donner l'envie d'avoir une vie culturelle personnelle,

développer les capacités d'analyse et d'expression, de choix et de jugement,

contribuer par la culture à l'apprentissage de la vie civique et sociale.

Appel à projets en éducation artistique et culturelle, année scolaire 2017-2018

Dans le cadre des missions de la D.A.A.C et plus globalement, de l'Education artistique et culturelle (EAC), veuillez trouver ci-joint, le formulaire relatif à l'appel à projets artistique, culturel, scientifique et technique, pour l'année scolaire 2017/2018.

Vous trouverez également, en annexe, la fiche de présentation synthétique, du projet théâtral intitulé "Connais-toi, toi-même".

Les projets devront nous être transmis, par courrier, au plus tard le mercredi 24 mai 2017.

Télécharger le formulaire

Résidences d'artistes dans l'académie

Coup de projecteur sur les résidences d'artistes qui se sont déroulées au mois de mars, au sein de notre Académie :

Lyannaj transatlantique de Musiques improvisées

L'Association Nomade, en partenariat avec le Rectorat de Martinique a proposé une résidence intitulée "Lyannaj transatlantique de Musiques improvisées" avec : Luther François, musicien de jazz poly-instrumentiste, compositeur et arrangeur Bernard Lubat, musicien de jazz poly-instrumentiste, compositeur et fondateur du festival d'Uzeste
Alfred Varasse, percussionniste, compositeur et fondateur du groupe Difé Cette résidence, consacrée à l'improvisation, reposait, également, sur l'édification d'un langage, d'une intercompréhension et d'une interactivité entre les textes d'Edouard Glissant et les variations improvisées du verbe musical.

Quelques illustrations iconographiques de cette résidence au Lycée de Bellevue (Option musique), Collège Petit manoir, Collège Edouard Glissant.

 La résidence "Lyannaj transatlantique de Musiques improvisées " a aussi fait escale dans les Collèges de Places d'Armes 2, des Trois-Ilets, de Paul Symphor au Robert, Fernand Donatien à Dillon ainsi qu'au Lycée Frantz Fanon, à Trinité.

  

 

Résidence pour la Pratique vocale et le Chant choral animée par Fabrice Falco

 Fabrice di Falco est né en Martinique. En 1994, il intègre le conservatoire National de région de Boulogne-Billancourt dont il sortira avec le 1er prix de chant à l'unanimité, 4 ans plus tard.

De l'abbaye de Royaumont à l'Atelier lyrique de Tourcoing (avec Jean-Claude Malgoire) Fabrice di Falco gravit les marches de la notoriété. En 2004, il est invité à interpréter les airs de Farinelli à la cour du Danemark.

Spécialiste d'Haendel, il est aussi très apprécié des compositeurs contemporains. Peter Ruzicka lui demande d'interpréter le rôle du Magicien androgyne de l'Opéra " Heptameron " de Gerhard Winkler. Mais Fabrice di Falco est donc aussi un passionné de jazz. Il s'est produit avec Manu Dibango, notamment à l'Olympia.

La démarche pédagogique et la générosité musicale de Fabrice di Falco, ont su motiver et "enchanter" nos élèves des Collèges de Tartenson et Aimé Césaire de Fort de France, Georges Elisabeth de Rivière Salée et de l'option musique du Lycée de Bellevue.

 

 

La semaine de la presse à l'école

La 28e Semaine de la presse et des médias dans l’École® a pour thème : "D'où vient l'info ?".

Elle se déroulera, au sein de notre Académie, du 20 au 25 mars 2017.

L’éducation des élèves aux médias et à l’information s’impose comme un enseignement au pluralisme, à la liberté d’opinion, à la liberté d’expression et au respect du débat démocratique dans une République laïque. C’est un enjeu de citoyenneté majeur pour apprendre le vivre ensemble.

Cette activité d’éducation civique a pour but d’aider les élèves, de la maternelle aux classes préparatoires à :

• comprendre le système des médias
• former leur jugement critique
• développer leur goût pour l’actualité
• forger leur identité de citoyen

Dans le prolongement de son lancement, qui se tiendra le lundi 20 mars au LGT Centre-Sud de Ducos, d’autres actions (séminaire, interventions de journalistes, visites d’organes de presse, concours…) ponctueront cette semaine dédiée à la Presse et aux Médias.

Grâce à la fidèle contribution de notre partenaire SODIPRESSE Martinique, les établissements inscrits à cette opération bénéficieront d’une dotation en revues, sous forme de colis-presse, à retirer au LP André Aliker conformément aux dates et modalités indiquées sur la circulaire (cliquer pour télécharger)

INSCRIPTION DES ETABLISSEMENTS :

Les établissements qui souhaitent participer à la semaine de la presse doivent s'inscrire à l'aide du formulaire (cliquer pour télécharger)

concours MEDIATIKS MARTINIQUE 2017

Vous réalisez un média scolaire ou lycéen ?

Participez au concours Médiatiks de l’académie de la Martinique.

Ce concours est ouvert à tous les médias scolaires et lycéens dont le contenu est produit par les élèves :

- journaux imprimés
- sites d’informations et blogs
- radios et webRadios
- réalisations vidéos et webTV

Pour plus d'informations consulterhttp://www.clemi.fr/fr/evenements/concours/mediatiks/mediatiks-2017/mediatiks-2017-martinique.html 

La dictée francophone 2017

Dans le cadre de la Semaine de la Francophonie, dont le principal objectif est de sensibiliser un large public à la richesse et à la diversité de la langue française, la Dictée Francophone, créée en 2001 à l’initiative de l’Association France-Québec figure officiellement depuis 2004 au programme des activités mondiales de la Semaine de la langue française et de la Francophonie.

La dictée se décline en deux versions: une est destinée au public scolaire ; l’autre, à un public adulte. Elle est préparée annuellement par un spécialiste de la terminologie linguistique. Le texte se compose de plusieurs paragraphes, chacun d’entre eux faisant respectivement appel à des expressions et à des termes du Québec, d’une région française et d’autres pays de la francophonie. Y sont inclus également les dix mots thématiques de la Semaine de la langue française et de la Francophonie .

Les dix mots choisis ont pour point commun d'être issus du monde virtuel, empruntés au monde physique et de présenter un fort « potentiel poétique » : avatar, canular, favori, fureteur, héberger, nomade, nuage et pirate. À l'exception de deux termes, qui ont été créés plus récemment : émoticône, figure exprimant une émotion et télésnober qui désigne le fait de regarder son écran quand un interlocuteur s'exprime.

Les régions et le pays à l’honneur seront respectivement l’Auvergne (région qui accueillera en mai 2017 la prochaine Assemblée générale de la Fédération France-Québec / francophonie), le Québec, l’Acadie et la Côte d’Ivoire (qui reçoit en 2017 les Jeux de la Francophonie)

Cette année, la dictée scolaire aura lieu le vendredi 24 mars 2017, au matin, dans les établissements scolaires qui se seront inscrits auprès de la DAAC.

Le parrain de la dictée 2017 est Koffi Kwahulé. Originaire de Côte d’Ivoire, ce dramaturge et romancier a reçu  plusieurs prix littéraires tels que le prix Ahmadou-Kourouma en 2006 pour son roman Babyface  paru chez Gallimard), le prix Édouard-Glissant en 2013, le prix Mokanda  en 2015 et le Prix Excellence de Côte d’Ivoire également en 2015.

Consulter la circulaire académique (cliquer pour télécharger)

Télécharger le formulaire d'inscription

Plus d’information sur le site : francequebec.fr/dictee-francophone

Concours

> La flamme de l'égalité